Le déni continu des Droits de l'homme par l'administration de l'ECOSOC des Nations Unies des principes généraux du Droit International sur lesquels l'ONU est fondée est en contradiction avec la Résolution 1996/31 de l'ECOSOC.

STATUT CONSULTATIF DE L'ONU : DROIT DE PARTNERSHIP NETWORK INTERNATIONAL - PNI

 

 

 

 

DÉCLARATION DE LA PRÉSIDENTE DE PNI

 

En tant que Présidente de Partnership Network International (PNI), je souhaite attirer votre attention sur le déni en cours des Droits de l'homme par l'Administration de l'ECOSOC des Nations Unies aux principes généraux du Droit International sur lesquels l'ONU est fondé en contradiction avec la Résolution 1996/31 de l'ECOSOC.

 

La question légale et légitime du statut de l'ECOSOC auprès des Nations Unies de Partnership Network International n'a pas été réglée.

 

Partnership Network International a obtenu le statut ECOSOC STATUS en avril 2017 et a été immédiatement victime d'une ONG parallèle / doublon dissoute le 1er septembre 2017 qui n'a jamais demandé ni reçu le statut consultatif ECOSOC spécial.

 

Comme d'habitude, et malgré nos nouvelles communications du 29 juillet et du 12 août 2020, le Secrétariat de l'ECOSOC de l'ONU a ignoré nos preuves, plaintes, rapports et demandes.

 

En effet, le Secrétariat de l'ECOSOC n'a pas répondu à notre demande de demander au Conseil de l'ECOSOC de l'ONU de revoir les circonstances qui ont conduit à l'adoption de la décision de retrait non fondée du 17 avril 2018, dès la découverte de la fraude, de prendre les mesures appropriées pour corriger l'erreur et réhabiliter les avantages du statut consultatif des Nations Unies et les privilèges de relation accordés à l'ONG Partnership Network International (avril 2017).

 

Nous soutenons que l'adoption de la décision de retrait du statut de l'ECOSOC des Nations Unies en avril 2018 est basée sur un rapport frauduleux et non véridique de la Branche des Organisations Non Gouvernementales des Nations Unies / OESC / DAES et d'un détournement de procédure et est donc manifestement fondée sur une erreur de droit et une erreur de décision d'évaluation.

 

Le Secrétariat de l'ONU a rendu les Nations Unies complices du déni de l'excès de pouvoir, de l'abus de procédure et de la violation des dispositions légales et statutaires et de l'exclusion de l'ONG PNI légale et légitime dotée du statut d'ECOSOC des Nations Unies.

 

De plus, en tant que légal Partnership Network International, nous demandons au Secrétariat de l'ONU la restauration de nos droits et privilèges juridiques de partenaire de l'ONU reconnu par le Conseil ECOSOC de l'ONU le 27 avril 2017 ...en effet:  être victime d'une ONG  doublon / parallèle ayant piraté notre plateforme CSO.net internet de l'ONU n'est pas un crime.

 

 

Malgré cette situation difficile, PNI a eu l'occasion de participer à de multiples discussions et projets internationaux concernant la situation quotidienne de nos partenaires et de faire entendre la voix de la population qu'ils représentent à travers les mécanismes des Nations Unies, la collaboration et la coopération avec les agences des Nations Unies.

 

En lisant cette déclaration, nous vous invitons à la partager et à faire ainsi entendre cette injustice: Nous vous invitons également tous à vous exprimer, à lutter contre l'injustice et à rechercher la vérité ... dans chaque situation.


Je vous remercie.

 

Isabelle Bourgeois, présidente fondatrice de PNI

 

IMG_1980.JPG

Secrétaire Général de l'ONU: António Guterres, ( A / HRC / 39/41, par.79)

Si ... "(ONU) L'intimidation et les représailles (ONU) affectent non seulement les individus et les groupes directement touchés, mais sont également alarmantes pour le message qu'elles envoient à d'autres acteurs et individus, qu'ils soient du gouvernement ou de la société civile, qui souhaitent s'engager avec les Nations Unies et d’exprimer librement leurs opinions. »

 

… Et d'autant plus… pour la justice et le présent / futur des droits de l'homme, de la paix et du développement ( les Nations Unies, les principes généraux du Droit nternational sur lesquels l'ONU est fondée, l' éthique et les affaires internationales).